Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Discussion

Affaire Seznec Discussion

Des experts affirment, Discutons-en

L' américain

Bertrand Vilain  Photo : LeTelegramme

Bertrand Vilain Photo : LeTelegramme

Pierre Quéméneur avait rendez-vous le samedi 26 mai 1923, avenue du Maine à Paris à 8h du matin avec un américain. 

C'est lui qui l'a dit  à Gabriel Saleun son banquier et à Julien Legrand son ami. 

Un américain de toute confiance 

Qui lui a montré des papiers donnant toute sécurité sur l'affaire en cours 

Qui occupait une place importante dans son pays. 

Bertrand Vilain, dans son livre " les archives du FBI ont parlé"  pointe  un personnage inattendu : un employé de l'ARA, traducteur à Moscou .

Il nous oriente vers l'ARA qui avait un parc important de Cadillac à Moscou convoité par l'intelligentsia soviétique. 

Il est possible que des employés de l'ARA aient flairé un filon durant la période du bras de fer entre le chef de la Gepeou et Hoover qui refusait de lui céder ses Cadillac. 

Est-ce que ce (ces) employé(s) avaient des relais à Paris?

Sur son blog "une affaire de Cadillac" Skeptikos écrit avoir repéré un aristocrate qui a longtemps vécu en Amérique du sud, qui a été ingénieur chez Charron et qui fréquentait Vacquié le dirigeant de la BPC, elle-même intéressée par le marché de l'automobile. 

Le 27 juin 23, Guillaume Seznec dit à un journaliste de la presse locale que Pierre Quéméneur avait rendez-vous avec un américain qui devait lui faire rencontrer quelqu'un de plus important. 

Tout cela a une cohérence que Bertrand Vilain continue d'explorer. 

Il y a eu une affaire de Cadillac. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article