Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Discussion

Des experts affirment, Discutons-en

Les historiens travaillent...

Dans l'affaire Quéméneur-Seznec beaucoup d'historiens ont certes travaillé...sur les mêmes pièces de dossier. 

Les mêmes informations les ont amenés aux mêmes conclusions : au vu des pièces du dossier d'instruction Gillaume Seznec est coupable. 

Certains ont écrit leurs conclusions. Et des lecteurs perspicaces ont posé les bonnes questions. 

Pourquoi ces essais de signature de Pierre Quéméneur sur l'almanach des blés de 1923, dans son propre bureau ?

Pourquoi les  postiers du Boulevard Malesherbes n'ont reconnu ni Pierre Quéméneur ni Guillaume Seznec dans le personnage qui se serait présenté au guichet de la poste restante le 2 juin 1923?

Sans doute parce que l'ombre d'un tiers plane sur cette affaire. Un tiers qui n'a jamais été démasqué. Un tiers qui a même peut-être été mis hors de cause par la justice. 

Ou alors ce n'est pas le 2 juin que la lettre chargée de Me Pouliquen a été réclamée, mais le 26 mai comme d'abord déclaré. Le postier ne s'est pas souvenu du visage du client. Cela pouvait être Pierre Quéméneur lui-même. 

Intéressante l'enquête de Frédéric Pottecher. Elle donne un important éclairage sur les milieux parisiens de l'automobile et les conditions de la liquidation des stocks. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article