Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Discussion

Des experts affirment, Discutons-en

Conclusion

Conclusion

Est-ce que je crois au témoignage de Guillaume Seznec fils et de ses enfants?

 Je n'ai aucune raison de ne pas le croire.

Pour qu'il soit validé il faudrait qu'il soit corroboré par un deuxième témoignage . Testimonium unum, testimonium nullum.  Nous ne l'avons pas. 

Ce sera donc pour toujours une hypothèse. 

Ce témoignage donne une cohérence au dossier. 

Les promesses de vente sont apocryphes. 

Ce serait pure folie d'assassiner quelqu'un pour le spolier sans avoir au moins une promesse de vente. Or Guillaume Seznec ne l'avait pas au moment de la disparition de Pierre Quéméneur. 

Le projet d'acquisition de Traou-Nez était connu avant la disparition de ce dernier. Le couple Seznec en avait parlé à deux ou trois témoins. 

Dès le 22 mai 23 Guillaume Seznec a dit à Me Verant qu'il avait "vendu ses dollars ".

De son côté Pierre Quéméneur explique à Julien Legrand que Guillaume Seznec met 40 à 50 000 fr dans l'affaire des Cadillac. 

Pierre Quéméneur ne se serait pas embarqué dans l'aventure sans avoir la garantie que Guillaume Seznec pouvait réellement mettre 40 à 50 000fr dans l'affaire. Cet argent là ne pouvait être que le produit de la vente des dollars-or or de Marie-Jeanne. 

Ces 40 à 50 000 fr ont soit été enfermés dans le coffre de Ker Abri,  soit remis à l'escroc qui a donné rendez-vous à Pierre Quéméneur à Paris. 

Avec le décès de Pierre Quéméneur cet argent était perdu. 

D'où les promesses de vente apocryphes pour tenter de le récupérer. 

Le corps, soit-disant lesté d'un cric d'une dizaine de kilos, n'est jamais remonté à la surface d'aucun lac ni d'aucun étang. 

Le corps n'a pas été ramené à Morlaix. Melle Conogan qui a vu une valise sur le plancher de la voiture n'a pas vu de corps. 

Le corps n'a pas pu être enterré en pleine nuit, en terre inconnue, à  mains nues , en10 mn,  par Guillaume Seznec au bord de la nationale 12.

Ce que dit Petit-Guillaume est bien plus vraisemblable : le corps enterré dans des bois en Bretagne ou très loin. ( avec par exemple la complicité d'un "ami " du genre Risque-tout.)

Tout cela est très coupable. Je n'en disconviens pas.

Quant à la mort accidentelle nous avons une scène avec trois protagonistes et un témoin :

Une femme qui crie,  une servante qui accourt,  un homme assommé au sol.

Le témoin a entendu les cris,  et vu la scène. Il n'a pas vu le coup fatal. 

Il a supposé un accident ( chute de la victime). Il a aussi supposé un coup porté. Par qui ? Avec quoi? 

Pour expliquer une mort instantanée il faut intégrer l'hypothèse d'un coup porté violemment avec une arme contondante : le chandelier. Marie-Jeanne avait à la main le drap qu'elle était entrain de plier ( c'est Petit-Guillaume qui a donné ce détail à ses fils qui me l'ont rapporté). Pas facile d'imaginer que c'est elle qui aurait porté le coup. Le chandelier était sur la cheminée. Et, si j'ai bien compris, la cheminée était près de la porte du couloir qui conduit à la cuisine. 

Je n'irai pas plus loin .

Le retour à Morlaix de Pierre Quéméneur dès le 26 mai est envisageable. Me Danguy des Déserts l'aurait aperçu à la gare de Rennes. Il peut aussi n'être revenu à Morlaix que le 3 juin après une semaine de négociations avec son partenaire américain. François Le Her, Yves-Marie Le Berre et Alfred Lajat ont témoigné aux Assises l'avoir aperçu à Paris cette semaine là. Le 3 juin 1923 Guillaume Seznec est "passé " le matin à la scierie à son retour de Paris,  a passé la journée avec Julien Rams à Tregastel, et est revenu chez lui "dans le courant de l'après-midi ". C'est à ce moment là qu'il aurait découvert le drame. 

Le retour à Morlaix de Guillaume Seznec dès le 27 mai  est envisageable aussi car le timing de son retour est entièrement de lui,  les témoins étant influencés par la presse qui a rapporté ses dires. 

Je ne sais pas si c'est là le dénouement de l'affaire Quéméneur Seznec. 

Je n'affirme rien. Cette hypothèse était à examiner tandis que d'autre s'acharnent à confirmer la thèse de l'accusation qui à l'avantage d'être devenue LA vérité judiciaire de cette sombre affaire. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Le témoignage de petit-guillaume n'est pas une hypothèse mais un fait. Il n'y a pas le moindre éléments en contradiction avec les faits établis. Il explique même pourquoi Quéméneur retourne précipitamment à Morlaix. Il a perdu toutes les économies confiées par le couple Seznec. Petit-Guillaume n'avait pourtant jamais entendu parlé de Leon Turrou.
Répondre
C
Testimonium unum, Testimonium nullum...<br /> Un témoignage unique est un témoignage nul.<br /> Mais c'est une règle qui remonte au Moyen-Âge.