Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Discussion

Des experts affirment, Discutons-en

Il y a trois ans elle nous parlait d'Emile Savey...

L'article de presse à l'appui des propos de L.Langellier

L'article de presse à l'appui des propos de L.Langellier

C'était quand-même bien plus vraisemblable !

En 1920 Gillaume Seznec a acheté à Paris  2 voitures à un garagiste. Il a présenté à la police un reçu signé Randoin garagiste à Annecy. 

La police n'a pas retrouvé ce garagiste.

Quelques années plus tard elle a arrêté un ancien mécanicien d'Annecy, nommé Emile Savey, 28 ans en 1920, pour abus de confiance. Tout le portrait du vendeur de voitures de Seznec. 

C'était une jolie trouvaille de notre journaliste d'investigation !

Voilà qu'aujourd'hui elle voudrait nous faire croire que le jeune homme qui a signé le reçu serait Kermina !!! Fils, je suppose car le père avait des cheveux blancs...

Kermina liquidateur officiel des stocks américains, désigné par le gouvernement français !!!

Qui se laisserait aller à des trafics louches !

Par contre Savey n'était pas clair. Aurait-il abusé Guillaume Seznec?

Il a été soupçonné de recel.

Guillaume Seznec a expliqué aux autorités qu'il s'était rendu à Douarnenez avec l'une des voitures achetées à Paris. Morlaix Douarnenez =85 km.

Au retour des problèmes mécaniques l'auraient incité à laisser sa voiture à Ploéven, à 70 km de chez lui.

C'était chez un de ses cousins pas loin de Plomodiern.

Ses explications sont pourtant cohérentes !

 

De toutes façons la justice n'a pas condamné Guillaume Seznec pour cette affaire là. 

C'est à cause de son inculpation pour la disparition de Pierre Quéméneur qu' on lui a cherché des poux et qu'on a ressorti cet histoire !

Eh! Oui c'est comme ça ! Je ne peux pas laisser passer ses interprétations arbitraires des faits. Je les conteste. Comme elle le fait avec tant d'acharnement lorsque les hypothèses des autres ne lui conviennent pas...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article