Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Discussion

Affaire Seznec Affaire Quéméneur-Seznec... Plusieurs livres ont été publiés et la BN a conservé la presse de l'époque, numérisée sur Gallica. Trois auteurs ont eu le dossier entre les mains : Denis Langlois, Denis Seznec, Bernez Rouz. Ce n'est qu'en 2015 que j'ai eu connaissance de cette affaire par le livre de Denis Langlois : pour en finir avec l'affaire Seznec. J'ai voulu en savoir plus.

Itinéraire d'une valise

Itinéraire d'une valise

« Or ce soir là un billet de 3ème classe fut délivré à un voyageur pour Le Havre et une valise en cuir jaune déposée à la consigne… »

Dans l’Ouest-Eclair du 26 octobre 1924, de l’envoyé spécial du journal aux assises de Quimper:

Au sujet du passage de Seznec à Plouaret le 12 juin 1923

« Il demanda le train de Paris et prétend n’être pas allé plus loin que Saint-Brieuc. Or, ce soir-là, un billet de troisième fut  délivré à un voyageur pour Le Havre, et une valise en cuir jaune fut déposée à la consigne.

Le Président a dit une valise du genre de celle de Quemeneur. Me Kahn a sauté : « M. le Président, s’écrie-t-il. il me parait que vous ajoutez aux procès-verbaux d’instruction. Il n’est question que d’une valise d’un type commun, en cuir jaune, comme toutes les valises. »

De quelle consigne parle Le Président Dollin du Fresnel ? 

De celle de la gare de Plouaret où Seznec aurait remisé sa valise avant d'aller garer sa voiture à Lann Vihan ? Il serait donc passé à la gare de Plouaret dès son arrivée dans ce lieu, y aurait acheté un billet pour le Havre avec mention d'un bagage. Aurait déposé ledit bagage à la consigne et serait reparti à Lann Vihan pour garer sa voiture et jouer son sketch de la panne?

À la gare du Havre ? Où elle aurait attendu son retour le 20 juin pour qu'il y introduise sa fausse promesse de vente?

Le journaliste n'est pas clair dans ses explications. Mais dans les deux cas la valise était du voyage le 12 juin. Et elle a peut-être séjourné dans la consigne des deux gares!

Témoignage de Mr Georges Legrand devant les Assises de Quimper. La dépêche de Brest du 31 octobre 1924:

"Monsieur Legrand confirme avoir vu une valise dans le filet porte bagages du compartiment qu’il a partagé avec Seznec entre Rouen et Le Havre. 

La valise de Pierre Quéméneur aurait donc fait le voyage du Havre dès le 12 juin…ça change beaucoup de choses !"

 

 

René Delpêche, Affaires classées, Ed.Le Dauphin, 1968, p.202″

Et, la délivrance d’un billet de troisième classe Plouaret/Le Havre avec l’estampille « bagages » .

Un indice de plus qui prouve que la valise de Pierre  Quéméneur, contenant la promesse de vente, a bien été emportée au Havre le 12 juin."

 

 

Rien ne prouve que ce soit Guillaume Seznec qui l’ait accompagnée. Alphonse Kerné est tout aussi suspect. Mais cette hypothèse est très compliquée alors que le témoignage des Gadois et des Jacob désignent plus nettement Guillaume Seznec. 

Et ça fait au total une version plus cohérente des faits. 

Reste à savoir si la vraie promesse de vente était dans la valise dès le 12 juin et aurait été falsifiée par   Bonny qui en avait la possibilité, tout le matériel étant à la Sûreté en vue d'expertises.

 

Ou si, pris d'une soudaine inspiration Seznec aurait acheté au Havre une machine à clavier français pour fabriquer de fausses promesses de vente qu'il serait revenu le 20 juin mettre dans la valise entreposée à la consigne du Havre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article