Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Discussion

Des experts affirment, Discutons-en

Sur le blog de Bertrand Vilain : Calamity Business venture

Avec l'amiable autorisation de l'auteur. 

Quant à 1923, le seul incident curieux qui ne figure pas dans la biographie de Find a Grave est la rencontre de Turrou avec Herbert Hoover à New York le ou vers le 14 mai (c'est dans le livre de Patenaude); une semaine plus tard, Turrou était de retour en France. Je pense en quelque sorte qu'il y avait un lien, que peut-être Turrou était en quelque sorte en mission pour Hoover. La seule référence que Turrou ait jamais faite à propos de cette période était qu'il avait une proposition commerciale qui se terminait «en calamité», ce qui impliquait qu'il avait été escroqué. Il était un débrouillard et un joueur, mais rien ne prouve qu'il était un criminel. 

Robert Bareford cité par Liliane Langellier 

Personne n'accuse Léon Turrou de crime. 

Il a rencontré Herbert Hoover vers le 14 mai 1923. 

Herbert Hoover était en plein bras de fer avec la GPU qui voulait récupérer son parc de Cadillac. 

Leon Turrou est en France une semaine plus tard. 

Donc un lien de Turrou avec l'affaire des Cadillac n'est pas si improbable que ça. Escroquerie ou pas. 

L'identification de Leon Turrou comme le Charly  de l'affaire Quéméneur Seznec ne disculpe pas le meurtrier de Pierre Quéméneur. Mais elle élargit le champ d'investigation, ce qu'a négligé de faire l'instruction de l'époque. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article